Un robot-chirurgien pour opérer le cerveau

par François Dominic Laramée le 22 octobre 2014

Des chercheurs de l’Université Vanderbilt, au Tennessee, ont développé un robot qui permet d’opérer le cerveau des patients atteints d’une forme particulièrement sévère d’épilepsie sans avoir besoin de perforer leurs crânes.

Le principe est assez complexe. Il faut d’abord introduire une aiguille capable de se déformer dans la joue du patient. Puis, il faut guider cette aiguille jusqu’à la zone affectée du cerveau, l’hippocampe, en passant par l’ouverture située à la base du crâne; un système à air comprimé permet au robot de déplacer l’aiguille un millimètre ou moins à la fois. Les multiples segments de l’aiguille lui permettent de franchir le parcours en changeant de direction et de forme pour éviter de causer des dommages aux tissus sains. Puis, une fois rendue à destination, l’aiguille opère avec une précision de l’ordre de 1,18 mm, ce qui est jugé satisfaisant pour les besoins de la cause.

Pourquoi passer par ce chemin tortueux? Pour éviter d’avoir à trouer le crâne du patient et de traverser d’autres régions du cerveau. En effet, l’hippocampe est situé près de la base de celui-ci, ce qui minimise les risques et favorise la convalescence.

Le projet a exigé cinq ans de recherche jusqu’ici, et il en est toujours au stade du prototype. Si tout se passe bien lors des prochaines phases de test, le robot pourrait se retrouver dans les salles d’opération d’ici une dizaine d’années.

Source: Gizmodo