Un téléphone intelligent dans une prothèse

Trevor Prideaux, un Britannique né sans bras gauche, avait beaucoup de mal à utiliser un téléphone intelligent puisqu’il devait déposer celui-ci sur une table ou le placer en équilibre sur sa prothèse. Alors, avec l’aide de Nokia, il a conçu une prothèse spéciale dotée d’une station d’accueil, ce qui lui permet de téléphoner, de texter et de surveiller l’inventaire de son entreprise (il est traiteur) sans aucune difficulté.

Les prothésistes qui ont fabriqué son nouveau bras ont eu besoin de 5 semaines pour compléter le travail. Ce serait la première prothèse du genre au monde.