Une année record

De janvier à septembre 2012, la Scuderia a enregistré 5 267 immatriculations. Pour le grand patron de la célèbre marque italienne, Luca di Montezemolo, il s’agit d’une hausse de 7%, sur l’année précédente.

 

Ses principaux marchés:

-    États-Unis, 1 354 unités (+16%);
-    Chine, 566 voitures (+7%);
-    Allemagne, 534 exemplaires (+9%).

La grande déception vient de son pays natal, l’Italie, où Ferrari enregistre une baisse de ses ventes évaluée à 49%.

Pour les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires de la compagnie équivaut à 1.76 milliard d’euros, en hausse de 10%, par rapport aux chiffres de 2011.