Une application qui nous trouve une place de stationnement

Une étude française démontre que, chaque mois, les européens dans les grandes villes, perdent autour de 5 heures de leur temps à chercher une place de stationnement. Ça représente à peu près 30 dollars d’essences.

Je serais prêt à parier un vieux dix que la situation chez nous n’est pas bien différente. Si vous n’en êtes pas convaincus, allez faire un tour en voiture au centre-ville de Montréal ou Toronto et cherchez-vous une place. Et là, on ne parle pas des grandes villes américaines.
 
À l’ère des réseaux sociaux, il fallait bien trouver une solution communautaire à ce problème contemporain. Si nous pouvions aviser les membres de notre communauté que nous allons libérer une place de stationnement? C’est l’idée derrière l’application Apila qui se présente comme ‘la première application mobile communautaire et en temps réel pour trouver des places de stationnement dans la rue’.
 
Le fonctionnement est d’une grande simplicité. Il s’agit de mettre en relation les automobilistes qui libèrent une place de stationnement avec ceux qui en cherchent une. La personne qui libère une place s’engage à attendre, deux minutes au plus, l’autre conducteur et une fois ce dernier arrivé, ils échangent leur place.
 
C’est un système intéressant qui repose sur les technologies actuelles de la communication et de la géolocalisation. À ce chapitre, pas de problème. Mais pour fonctionner correctement, il faut aussi compter sur la solidarité des usagers. Là, les choses sont un peu moins prévisibles. On verra à l’usage…
 
L’application est gratuite et roule sur iOS d’Apple. Des versions seront bientôt disponibles pour Android et Windows Phone.
 
Source : gizmodo.fr