Une excellente raison de se brancher une batterie 9 volts dans le cerveau

Selon une étude menée par des neurologues de l’Université du Nouveau-Mexique, il est possible d’améliorer sensiblement ses performances aux jeux vidéo en s’électrocutant légèrement le cerveau.

(Non, moi non plus je ne comprends pas ce qui a bien pu leur donner l’idée de tester cette hypothèse. Mais à votre place, si j’étais en train de choisir une université à fréquenter l’année prochaine, j’éviterais l’Université du Nouveau-Mexique. On n’est jamais trop prudent.)

Toujours est-il que la moitié des participants à l’étude ont reçu une légère décharge électrique de deux milliampères en se faisant attacher une batterie 9 volts au cuir chevelu. Les autres n’ont rien reçu. Puis, tout le monde a participé à un jeu militaire utilisé pour entraîner de véritables soldats. Résultat: les électrifiés étaient “deux fois meilleurs” - on ne sait pas trop ce que ça veut dire, “deux fois meilleurs”, mais ça semble significatif. L’équipe de Ztélé vous déconseille tout de même de tenter l’expérience à la maison; être bon à Gears of War, ce n’est pas si important que ça.

(Source de la photo: Wikimedia Commons)