Une expansion du spectre Wi-Fi pour éviter la congestion?

Il n’y a pas que les routes à l’heure de pointe qui souffrent d’une hausse vertigineuse du trafic. Avec la multiplication des appareils mobiles, des haut-parleurs sans fil et autres gadgets, les réseaux Wi-Fi ont de plus en plus de mal à satisfaire à la demande. C’est pourquoi une nouvelle coalition d’entreprises du monde de la technologie demande que les gouvernements allouent de nouvelles bandes de fréquence au Wi-Fi pour soulager la congestion.

L’alliance, qui regroupe notamment Google, Microsoft, la Consumer Electronics Association (qui organise le salon CES à Las Vegas chaque année), Best Buy et l’Association américaine des bibliothèques, souligne que le trafic Wi-Faugmente en moyenne de 68% par année et qu’il faudra augmenter la bande passante disponible pour soutenir cette expansion.

Les autorités verront-elles cette demande d’un bon oeil? Probablement, mais rien n’est garanti. 

Le «problème», c’est que le Wi-Fi est ouvert à tout le monde et que ses fréquences ne sont vendues à personne, alors que vendre des fréquences à l’industrie cellulaire, par exemple, constitue une source de revenus intéressante pour les gouvernements. 

De plus, augmenter la bande de fréquences qui est réservée au Wi-Fi va, jusqu’à un certain point, à l’encontre de l’intérêt des entreprises de téléphonie cellulaire. En effet, plus le Wi-Fi sera congestionné, plus on aura tendance à se tourner vers l’accès Internet cellulaire… 

Mais il serait tout de même bien étonnant que les autorités fassent la sourde oreille aux demandes de l’alliance. N’est-ce pas? (Rassurez-moi, s’il vous plaît!)

Source: Phys Org