Une faille de sécurité sur Facebook dévoilée via un message sur le mur de Mark Zuckerberg

Un informaticien palestinien vient de démontrer une vulnérabilité de Facebook en publiant un message d'alerte sur le propre mur de Mark Zuckerberg. Celle-ci aurait été corrigée, mais cette expérience montre que le réseau n'est pas à l'abri de failles plus ou moins importantes.
 
Lorsqu'il a découvert ce bogue, Khalil Shreateh s'est empressé de communiquer avec Facebook via sa page dédiée aux dysfonctionnements. Le réseau promet même un minimum de 500 dollars à qui leur communique l'existence de la moindre faille de sécurité.
 
Problème Facebook
 
Celle découverte par l'informaticien permettait de partager et de publier un lien sur le mur de n'importe quel membre du réseau. Malgré une explication détaillée du bogue et un exemple, Facebook n'a pas pris au sérieux son alerte. C'est seulement après en avoir fait la démonstration sur le mur de Mark Zuckerberg, le fondateur et PDG du réseau social, que les responsables du site sont intervenus.
 
Facebook affirme que cette faille a, depuis, été corrigée, mais ne récompensera pas l'infortuné informaticien, celui-ci ayant violé les conditions d'utilisation du réseau.