Une figurine représentant Steve Jobs : on oublie ça

Le fabricant chinois d’accessoires In Icons fait marche arrière. Dans un communiqué publié sur son site web, l’entreprise s’explique : «… nous aimerions réaffirmer qu’au départ notre intention était motivée par une grande admiration pour Steve… Nous respectons le droit d’auteur et la propriété intellectuelle… Malheureusement, nous avons été soumis à d’immenses pressions de la part des avocats d’Apple et de la famille de monsieur Jobs… conséquemment nous avons décidé d’arrêter complètement la production et la vente de la figurine.»

La poupée ultra réaliste de 30 centimètres devait être livrée à partir de février et vendue autour de $99.00. Bien qu’Apple ait réussi à stopper la mise en vente de la figurine, elle est devenue un objet de collection. Elle a, en effet, fait son apparition sur eBay pour la modique somme de $2500.00. Ouch!
 
Ce n’est pas la première fois qu’une entreprise chinoise reçoit une mise en demeure des avocats d’Apple. Il y a un an à peine, la société M.I.C Gadget se voyait forcer de retirer du marché une poupée du même type. Mais pas avant d’en avoir vendu 300 à $79.00.
 
Morale de cette histoire : on ne badine pas avec les avocats d’Apple. Mais ça, on le savait déjà.
 
Source : macplus.net, mercurynews.com, pcmag.com