Voici le iPhone 5... et ses comparses!

Hier après-midi, Apple a dévoilé non seulement le nouvel iPhone 5 (oui, il portera bien un numéro) mais aussi la prochaine version du système d’exploitation iOS et du logiciel iTunes, une nouvelle gamme de iPod, et même de nouveaux écouteurs qui viendront remplacer les vénérables mais plus que désuets petits écouteurs-boutons vendus avec les appareils audio de la compagnie depuis de nombreuses années. Voici les faits saillants:

•    Les annonces d’aujourd’hui s’inscrivent dans une thématique d’évolution, pas de révolution. Dans l’ensemble, les améliorations apportées sont significatives mais pas gigantesques. Il faut dire qu’il n’est pas facile de réinventer des appareils qui font déjà des milliers de choses et qui les font bien.


•    La rumeur était malheureusement vraie: Apple change son connecteur, supposément parce que plusieurs fonctions qui étaient prises en charge par le câble il y a quelques années passent maintenant par les airs. Ouais... Le nouveau connecteur Lightning est 100% numérique, on le dit plus durable que l’ancien, et on pourra l’insérer dans son appareil dans les deux sens plutôt que de chercher le bon. C’est déjà ça, mais ça ne suffira pas à nous faire avaler la nécessité d’acheter des adaptateurs pour tous les périphériques (hauts-parleurs, bases de recharge, etc.) que l’on possède déjà.


•    Ils aiment bien nous impressionner avec des spécifications de taille physique, chez Apple. Les nouveaux iPhone et iPod Touch sont plus minces et plus légers que leurs prédécesseurs et que leurs compétiteurs. Était-ce vraiment nécessaire? Non. Impressionnant? Quand même, oui. Mais je ne crois pas qu’il y ait eu une clameur populaire exigeant que l’on rase quelques grammes à la masse des téléphones...



Maintenant, les produits en plus de détails:


IPHONE 5

Pour une fois, les rumeurs au sujet d’un produit Apple n’étaient pas trop «dans le champ»: l’iPhone 5 ressemble beaucoup à ce que l’on avait annoncé depuis quelques semaines - et à ce que les fans espéraient... l’an passé:



•    Écran Retina de 4 pouces de diagonale, de même largeur que celui du iPhone 4S mais plus allongé, ce qui permet d’ajouter une rangée d’icônes au menu principal.


•    Sa résolution: 1136x640, soit presque exactement un ratio 16:9. Le genre de choses qui semble conçu pour regarder des films.


•    Connectivité cellulaire 4G LTE et compatibilité avec la plupart des autres normes cellulaires courantes. Au Canada, l’appareil sera donc disponible chez Rogers, Bell, Fido, Telus, Virgin et Koodo... Mais pas chez Vidéotron.


•    Connectivité wi-fi N à double bande (2,4 et 5 GHz).


•    8h d’autonomie en navigation LTE ou en conversation, 10h en navigation wi-fi.


•    Un processeur A6, supposément deux fois plus puissant que celui du 4S.


•    Une caméra de 8 megapixels semblable à celle du 4S, mais qui capte les images 40% plus vite et qui est recouverte d’une couche de saphir pour réduire les risques d’égratignures.


•    Une fonction de photographie panoramique assistée, capable de créer une énorme image de 28 Mpixels.


•    Une meilleure stabilisation de l’image en mode caméscope.


•    Une caméra avant 720p.


•    3 microphones pour l’annulation de bruit et la reconnaissance vocale.

Beaucoup d’améliorations significatives mais non révolutionnaires, donc, le tout dans un format 18% plus mince et 20% plus léger que celui du 4S. On parle en effet d’un téléphone de 7,6 mm d’épaisseur pesant 112 grammes. Pourquoi se donner autant de mal? Pour pouvoir dire qu’on l’a fait, sans doute.

Dans la colonne des «moins», notons qu’il ne semble pas y avoir de fonctionnalité NFC (communication à champ rapproché) pour les paiements rapides. Pas question d’insérer des cartes de mémoire micro SD non plus. Et il y a cet embêtant connecteur Lightning...

Si le nouvel iPhone 5 vous intéresse, vous pourrez précommander à compter de vendredi pour livraison à partir du 21 septembre. Le prix? Le même que celui auquel on achetait un 4S jusqu’à ce matin, à plus ou moins des grenailles qui pourraient varier selon le contrat. Pour un achat sans contrat, il faudra débourser entre 699$ et 899$ selon la capacité (16 à 64 Go).

Notez que le changement de ratio d’écran forcera les développeurs d’applications à créer une version spéciale de leurs produits pour le iPhone 5 ou bien à se contenter de voir ceux-ci rouler en «letterbox». Pas sûr qu’ils seront tous très contents de l’apprendre.


LE SYSTÈME D’EXPLOITATION IOS 6

On nous annonce plus de 200 mises à jour, mais la dizaine qui ont été démontrées sont relativement modestes.

•    Beaucoup d’emphase sur la nouvelle application Maps, qui vient chasser Google. Joli, et probablement assez efficace pour la plupart des automobilistes, mais on aurait préféré des fonctions pour les piétons, les cyclistes et les utilisateurs de transport en commun plutôt que des fioritures visuelles.


•    Safari peut maintenant occuper tout l’écran et synchroniser ses onglets avec ceux ouverts sur un Mac.


•    Une application Passbook pour garder en un seul endroit ses billets de spectacles dotés de codes-barres, ses cartes de fidélité, etc. Fait intéressant: Passbook pourra s’intégrer à l’écran de verrouillage du téléphone pour que l’on puisse s’en servir plus vite.


•    Photo Streams, pour s’abonner automatiquement aux photos prises par nos amis ou nos artistes favoris et tout recevoir sur notre appareil. (Bonjour les factures de données si ça fonctionne sur le réseau cellulaire...)


•    Quelques fonctions additionnelles pour Siri: réservations de restos, appels d’autres applications au besoin.


•    Possibilité d’envoyer un texto ou un iMessage quand on ne peut pas prendre un appel.



iOS 6 corrige donc un certain nombre d’irritants et ajoute des fonctions intéressantes, mais sans révolutionner quoi que ce soit. On pourra le télécharger le 19 septembre; l’iPad de première génération n’y aura pas droit, mais le bon vieux iPhone 3GS, oui. Curieux...



LE NOUVEAU ITUNES


On nous promet une meilleure performance. Ça ne fera pas de tort, surtout pour les malheureux qui doivent subir la version Windows. On nous offre aussi une nouvelle interface épurée et une recherche repensée; difficile de se faire une idée sans avoir joué dans l’application un peu, mais le nouveau design me laisse froid à première vue.

Parmi les fonctions intéressantes: on pourra regarder un film sur n’importe quel appareil doté d’iTunes, synchroniser un signet avec iCloud, et continuer la lecture ailleurs. Les pages d’artistes offriront aussi (du moins aux États-Unis) des informations sur les tournées et les concerts. Enfin, le mini-player sera plus discret.



LE IPOD NANO DE 7E GÉNÉRATION

iPod nano


Complètement repensé, le Nano abandonne le look «montre à pince» pour reprendre un aspect rectangulaire allongé. Apple lui accole un gros écran multitouches de 2,5 pouces de diagonale (qui occupe la grande majorité de sa surface) et un bouton Home comme sur le iPhone. Est-ce assez pour donner envie de s’en servir pour regarder des films et des photos? Peut-être pour ceux qui ont de bons yeux!

Parmi les fonctions étonnantes, un syntonisateur FM avec enregistreur personnel intégré, pour mettre ses émissions en pause et les rembobiner (!), et la première intégration de Bluetooth dans un iPod Nano. Plus de pince intégrée pour l’accrocher à ses vêtements au gym, par contre. Dommage...

Le nouvel iPod Nano sera disponible en octobre, au prix de 149$US pour 16 Go de capacité.



LE IPOD TOUCH DE 5E GÉNÉRATION

iPod touch


Comme d’habitude, le iPod Touch ressemble au iPhone lancé en même temps que lui, mais sans connectivité cellulaire (même pour les données) et avec quelques fonctions arbitrairement handicapées:

•    Même écran de 4 pouces que le iPhone 5.
•    Même connectivité wi-fi N à double bande.
•    Même caméra avant 720p.
•    Même connectivité Bluetooth 4.0.
•    Processeur A5 plutôt que A6, tout de même 7 fois plus puissant en termes de graphiques que sur l’ancien modèle de iPod Touch.
•    Appareil-photo limité à 5 megapixels plutôt que 8.

Fait à noter, Siri et la reproduction d’image par AirPlay font leur entrée dans le monde du iPod Touch cette année. Et l’appareil est, lui aussi, plus mince et plus léger qu’avant: 6,1 mm d’épaisseur pour 88 grammes. Et petite nouveauté amusante pour les plus jeunes: le iPod Touch sera maintenant disponible en 5 couleurs.

Le nouvel iPod Touch sera lancé en octobre, à des prix allant de 299$US à 399$ selon la capacité (16 à 64 Go). On pourra continuer à acheter le vieux modèle à des prix réduits.




LES ÉCOUTEURS EARPODS


Personne n’aime les écouteurs-boutons du iPhone et du iPod. Pas même Apple, qui a consacré trois ans au design d’un produit de remplacement.

Semble-t-il que les EarPods, qui sont disponibles dès maintenant si on veut les acheter séparément mais qui seront livrés avec les nouveaux iPhone et iPod cet automne, s’ajustent au contour de l’oreille mais sans les boucher. L’un des micro-hauts parleurs intégrés serait ainsi placé de façon à projeter le son directement dans le canal auditif, de façon optimale. On verra bien...



LE RESTE


Comme c’est maintenant son habitude, Tim Cook a profité de l’occasion pour vanter les succès de sa compagnie. Ainsi, l’iPad contrôlerait maintenant 68% du marché des tablettes (une hausse de 7 points par rapport à l’année dernière) et générerait 91% du trafic Web associé aux tablettes. Cook en a profité pour lancer une pointe un peu «cheap» à ses rivaux en demandant ce que les autres tablettes font à part traîner dans des entrepôts ou des fonds de tiroirs... Était-ce bien nécessaire?

Apple aurait aussi vendu plus de 400 millions d’appareils iOS, et l’utilisateur moyen aurait téléchargé plus de 100 applications. Malgré cela, 90% des apps disponibles sur l’App Store sont téléchargées «au moins une fois par mois»... Ce qui veut dire que 10% ne le sont pas! Triste pour les développeurs de ces applications, non?



LE VERDICT


De belles mises à jour qui risquent de se vendre beaucoup, d’autant plus que les sondages http://www.wired.com/gadgetlab/2012/09/iphone-5-demand-survey/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed:+wired/index+(Wired:+Top+Stories) indiquaient qu’environ 40% des propriétaires de Blackberry et 20% des propriétaires de téléphones Android comptaient passer au iPhone 5... Sans parler des 74% d’utilisateurs de iPhone 4 et 64% de ceux du iPhone 4S (oui, oui, le modèle de l’an passé) qui comptaient faire la même chose!



Et vous, allez-vous vous laisser tenter?