Voici les gagnants des Prix Ig Nobel 2012!

Jeudi soir dernier, 20 septembre, se tenait à l’auguste théâtre Sanders de l’Université Harvard la «vingt-deuxième première» cérémonie de remise des Prix Ig Nobel. (Eh! oui, c’est vraiment comme ça que l’événement s’appelait.)

Les Ig Nobel, qui sont attribués par le journal scientifique Annals of Improbable Research, récompensent les recherches qui font d’abord rire avant de faire réfléchir. Évidemment, avec une prémisse pareille, la soirée vire régulièrement en joyeux chaos. Par exemple:

• En guise d’amuse-gueule, nous avons eu droit à un concert de Keromin, des instruments de musique en forme de grenouilles en peluche qui émettent des sons (à peu près tous insupportables) quand on les déplace. À entendre une fois... Mais une fois seulement!

•    Le discours de bienvenue consiste à dire: «Bienvenue!» deux fois. On vous laisse deviner la teneur du discours d’au revoir...

•    Tous les gagnants présents sont entrés sur scène en même temps, au début de la cérémonie, en tenant une petite corde comme lors d’une sortie de garderie; l’éducatrice qui les guidait portait un joli sac à dos, qui n’était malheureusement pas à l’effigie de Dora l’Exploratrice.


•    Entre les remises de prix, on nous a présenté un mini-opéra en quatre actes sur la conception d’une robe de soirée pour habiller l’Univers (malheureusement pas très réussi) et des conférences «24/7» lors desquelles des scientifiques de renom devaient expliquer un thème complexe en 24 secondes, puis le résumer en 7 mots.


•    Une heureuse gagnante dans la foule a mérité un rendez-vous galant avec le gagnant du Prix Nobel d’Économie de 2007. Pas sûr que ce pauvre Nobel va être très heureux de s’être laissé embarquer dans cette histoire, parce que la gagnante avait l’air un peu trop enthousiaste, si vous voyez ce que je veux dire... ;-)


•    À deux reprises, le maître de cérémonie a interrompu la procédure pour encourager la foule à bombarder la scène d’avions de papier. Un véritable récipiendaire de Prix Nobel était responsable de balayer les détritus après coup.


•    Lorsque le discours de remerciement de l’un des gagnants s’étirait un peu trop, deux petites filles de 8 ans étaient chargées de l’interrompre en hurlant: «Arrêtez, c’est plate!» à répétition, jusqu’à ce que le bavard comprenne le message.

Cette année, les organisateurs ont remis 10 prix, dont 9 à des gagnants qui se sont déplacés pour les recevoir. En lisant la liste ci-dessous, tentez de deviner qui n’a pas osé se montrer le bout du nez:

•    Le prix de Médecine est allé à deux Français qui ont produit une étude recommandant aux médecins des méthodes à suivre pour éviter que leurs patients n’explosent pendant une colonoscopie.


•    Le prix de Psychologie a été attribué à des chercheurs qui ont démontré que la Tour Eiffel semble plus petite si on la regarde en se penchant vers la gauche.


•    Le prix d’Acoustique a récompensé le développement d’une machine qui détraque la parole d’un orateur en lui faisant entendre sa propre voix, légèrement décalée, pendant qu’il parle.


•    Le prix Ig Nobel de la Paix est allé à une compagnie russe qui a trouvé une manière de transformer des vieilles munitions militaires en diamants. Le représentant de la compagnie a distribué ses diamants à tout le monde sur la scène!


•    Le prix de Sciences Neurologiques a récompensé des Américains qui ont prouvé que les techniques standard de leur profession étaient pourries puisqu’elles permettaient de détecter une activité cérébrale chez un saumon mort.


•    Le prix de Littérature est allé à une agence du gouvernement américain dont le rapport sur les rapports concernant d’autres rapports a recommandé... Un nouveau rapport.


•    Le prix de Chimie est allé à une étude qui expliquait pourquoi certains habitants d’un village de Suède avaient les cheveux qui devenaient verts tout seuls.


•    Le prix de Physique a récompensé une étude qui explique les forces contrôlant la forme et le mouvement d’une queue de cheval (la coiffure, pas la vraie).


•    Et enfin, le prix de Dynamique des Fluides est allé aux chercheurs qui ont étudié le comportement du contenu d’une tasse de café que l’on transporte en marchant, dans le but d’éviter de se la renverser sur soi. L’un des gagnants de ce prix est affilié à une institution canadienne; c’est malheureusement notre seule source de fierté nationale de la soirée!

(Réponse à la devinette: c’est le prix de Littérature qui n’a pas été réclamé en personne.)

L’enregistrement de la soirée est disponible ci-dessous; pour une raison quelconque, les organisateurs ont laissé les caméras rouler plus d’une demi-heure avant le début des festivités alors n’hésitez pas à sauter à 0:30...