Vol d’identité: Enquête sur les comportements à risque

La compagnie Visa a récemment commandé un sondage auprès de 1 604 Canadiens dans le but d’identifier les comportements risqués sur le Web et sur les médias sociaux.  Certains résultats laissent songeur.

Par exemple, 32% des répondants âgés de 18 à 30 ans admettent qu’ils publient leurs adresses de courriel, leurs adresses réelles, leurs dates de naissance et/ou leurs numéros de téléphones sur les réseaux sociaux. Or, toutes ces informations sont très utiles aux pirates qui souhaitent usurper une identité. Par exemple, rappelez-vous que la date de naissance sert d’outil de confirmation quand on effectue des dépôts ou des retraits de grande valeur dans certains guichets bancaires automatiques...
 
Les jeunes sont aussi les plus susceptibles de partager un NIP (27%, horreur!) ou de prêter une carte de crédit ou de débit à quelqu’un d’autre (26%), tandis que les aînés sont les moins enclins à signaler une fraude dont ils seraient les victimes et les plus à risque d’envoyer un numéro de carte de crédit par courriel non sécurisé.
 
Quand on considère que 56% des Canadiens affirment que le vol d’identité est le type de fraude qu’ils craignent le plus, on est en droit de se poser de sérieuses questions...
 
Note: Visa a produit un site Web qui contient beaucoup d’information pertinente sur la prévention de la fraude.
 
Photo : Alan Cleaver