Volkswagen Passat 2013

La fiabilité de la Volkswagen Passat est bien cotée

Cela fait maintenant presque deux ans que Volkswagen a commercialisé sa berline intermédiaire de fabrication nord-américaine. La version précédente était reconnue pour son agrément de conduite, son homogénéité, sa fabrication soignée et ses performances intéressantes. Mais elle avait un gros défaut, elle était passablement chère pour le marché américain. On a donc décidé de retourner sur les tables à dessin et de tracer une version strictement nord-américaine et, qui plus est, fabriquée à l'usine que Volkswagen a construite à Chattanooga dans le Tennessee.

Bien entendu, les inconditionnels purs et durs de la marque ont émis de sérieux doutes. Ils avaient raison de s'inquiéter, car si l’on se rappelle bien, dans les années 80, Volkswagen s'était joliment planté lorsqu'il a tenté d'assembler de tristounettes Rabbit dans une usine de Pennsylvanie.

 

Les temps ont changé


Mais les temps ont changé et les ingénieurs allemands ont appris leur leçon. Même si elle est de fabrication nord-américaine, la Passat doit conserver les qualités propres aux véhicules germaniques, soit avoir une présentation soignée, un comportement routier sans surprise et livrer de bonnes performances. C'est justement à ce dernier chapitre que les inconditionnels avaient à redire. Ils prétendaient que le moteur cinq cylindres 2,5 litres ne suffirait pas à la tâche et que sa consommation serait vraiment trop élevée. Ils soulignaient que compte tenu de la grosseur de cette voiture, un moteur de 170 chevaux serait poussif et assoiffé.

Pour en avoir le cœur net, nous avons soumis un modèle propulsé par ce moteur et lui avons associé une boite automatique à six rapports, pour un essai de quelques semaines afin de savoir davantage de quoi il en retourne. Cela nous a permis de découvrir que la silhouette, bien qu'elle soit très sobre, est très sophistiquée et raffinée. Plus on la regarde, plus on comprend les intentions des stylistes qui ont dessiné une voiture classique. Que ceux qui ne sont pas d'accord attendent quelques années et on s'en reparlera.

 

La sobriété même en dedans


Le même genre de design a été appliqué dans l'habitacle. Encore une fois, certains vont trouver que c'est sobre, vraiment trop sobre. Mais les personnes qui ont pris le volant de cette voiture ont apprécié cette approche qui ignore les gadgets et le clinquant pour ne fournir que des commandes faciles d'utilisation et simples à déchiffrer. On peut bien apporter quelques bémols au système de gestion des accessoires par le biais de l'écran d’affichage, mais ce n'est pas trop compliqué non plus.

Toujours dans l'habitacle, il faut souligner que les matériaux sont de qualité par rapport à la concurrence. Ils sont peut-être un tantinet moins bons que sur la version précédente, mais c'est quand même correct. Une chose qui s'est améliorée, c'est l'habitabilité. Même s'il s'agit d'une voiture intermédiaire, on a l'impression d'être dans une berline de grand format tant il y a de l'espace. Les places arrière sont particulièrement généreuses et l'assise du siège à la bonne hauteur.

Quant à la qualité de la finition, il semble que les ouvriers américains soient capables de faire du bon travail. Volkswagen n’a rien à envier aux produits assemblés dans les usines des constructeurs japonais qui sont situées sur notre continent. Aucun problème majeur n'est venu entacher cet essai, si ce n'est la vitre arrière gauche qui hésitait parfois à remonter. L'un de nos essayeurs croyait être aux prises avec un radio en panne, mais il avait tout simplement appuyé sur le mauvais bouton. Il a finalement consulté le manuel du propriétaire et a trouvé la commande appropriée.

 

Différents conducteurs, une seule opinion


Tout au long de notre essai, les gens ont été agréablement surpris par le comportement routier stable et rassurant. La voiture est très neutre dans les virages tandis que l'assistance à la direction est adéquate. Du moins ce sont les commentaires de la majorité des gens qui ont pris le volant.

Quant au cinq cylindres de 2,5 litres, ce n'est certainement pas un foudre de guerre, mais il s’acquitte très bien de sa tâche. Les accélérations et les reprises sont dans la moyenne de cette catégorie, et la forte consommation de carburant que l'on craignait ne s'est pas manifestée. En effet, en dépit d’avoir été pilotée par plusieurs essayeurs, dont certains n’avaient pas nécessairement une conduite écologique, notre Passat a enregistré une moyenne de 10,6 litres aux 100 km, ce qui est quand même acceptable compte tenu de ses dimensions. Soulignons au passage que la boite automatique n'est pas de type DSG, mais elle est en harmonie avec la vocation générale de cette auto.

Vendu pour environ 30 000 $, notre modèle d'essai permet donc aux gens qui apprécient les voitures aux lignes classiques et au comportement routier sain de se payer une berline intermédiaire de conception germanique à un prix très compétitif.

Les inquiétudes initiales concernant la présence de ce moteur 2,5 litres sous le capot n’étaient donc pas fondées. Les performances sont dans la bonne moyenne et la consommation de carburant aussi. Volkswagen a su relever le défi de concevoir une voiture qui répond bien aux attentes des consommateurs nord-américains, surtout ceux des États-Unis, tout en offrant un choix de motorisations et une échelle de prix compétitive. Et si vous vous inquiétez de la fiabilité de cette Volkswagen, elle a mérité la cote « Recommended » par la revue américaine ConsumerReports. Inutile d’en ajouter.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Volkswagen Passat 2.5 Trendline+ 2013

Fourchette de prix

23975 à 36575$

Prix du modèle à l'essai

30995$

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

aucune option

Concurrents

Buick LaCrosse, Chevrolet Malibu, Ford Fusion, Honda Accord, Hyundai Sonata, Kia Optima, Mazda6, Nissan Altima, Subaru Legacy, Toyota Camry

Points forts

Excellente habitabilité
Choix de moteur
Prix compétitif
Bonne tenue de route
Bonne position de conduite

Points faibles

Silhouette très sobre
Confiance du public a gagner
Grand rayon de braquage

Fiche d'appréciation

Consommation

80.0 %

Valeur subjective

80.0 %

Esthétique

80.0 %

Confort

90.0 %

Performance

80.0 %

Apréciation générale

90.0 %