Votre voiture est-elle prête pour partir en vacances?

D'ici quelques semaines, ce sera le temps des vacances. Pour plusieurs, l'automobile sera le moyen de transport privilégié et déjà, on établit son itinéraire. Ne dit-on pas que se rendre à destination, c’est la moitié du plaisir des vacances?

L’automobile assure beaucoup de liberté d'action et c'est un moyen relativement économique malgré le prix de l'essence. De plus, voyager avec son auto, permet de transporter plus de bagages sans devoir peser le tout comme c'est le cas en avion par exemple.
 
Par contre, après toute cette minutieuse préparation, les vacances peuvent être sabotées par une voiture qui vous laisse en plan au moment le plus inopportun. Le remorquage, les réparations dans un garage que l'on ne connaît pas et les dépenses imprévues peuvent gâcher vos vacances. Ce ne sera d’ailleurs pas plus drôle si la panne survient une fois à destination. Votre budget en sera affecté.
 
 

7 points à vérifier pour partir en toute quiétude 

 
S'il est quasiment impossible de prévoir les pannes mécaniques, on peut néanmoins les prévenir. La première précaution est de vérifier l'état des pneus et s'assurer que leur pression est adéquate. Comme la voiture sera plus chargée que d'habitude, feuilletez votre manuel du propriétaire afin de savoir quelle est la pression recommandée dans ces conditions. Il est en outre important que la roue de secours soit bien gonflée. 
 
Ensuite, vous devrez vous assurer que le liquide de refroidissement de la voiture est toujours efficace. S'il a perdu ses propriétés, le moteur risque de surchauffer et c'est une panne aussi désagréable qu'inquiétante qui vous attendra. Après le refroidissement, il faudra vérifier la lubrification. Si l’huile et le filtre à huile n'ont pas été changés depuis plusieurs mois, il faudrait le faire. Si l’huile a été vidangée récemment, une vérification de son niveau suffira.
 
Finalement, une dernière étape consistera à demander à un mécanicien d'effectuer une vérification visuelle des courroies d'entraînement des différents accessoires du moteur, de l'état de la batterie et également de la condition du pot d'échappement.
Toutes ces vérifications vous permettront de partir de sans inquiétude pour votre périple des vacances. 
 
Mécanicien
 
Au niveau esthétique, il n'y a pas grand-chose à faire, sinon de bien nettoyer l'intérieur du pare-brise afin d'éviter les reflets lorsque vous conduisez la nuit. Une mince couche de poussière se forme au fil des jours et cela peut déranger en conduite nocturne. 
 

Quelques conseils supplémentaires

 
Si vous avez des objets dans le coffre à bagages qui ne sont pas nécessaires, vous devriez les remiser ailleurs afin de ne pas augmenter le poids de la voiture qui sera déjà passablement chargée. Et tant qu'à faire, pourquoi ne pas vérifier si le cric est toujours là et comment il fonctionne? Si vous n'avez jamais eu de crevaison, il y a de fortes chances pour que vous ne sachiez pas comment vous en servir. Et une crevaison, c'est un fait connu, survient toujours… lorsqu'il pleut et en pleine nuit!
 
Par prévoyance, rangez une lampe de poche dans le coffre à gants. De plus, ayez une couverture si vous devez vous agenouiller et un peu de fil métallique qui pourrait vous servir à fixer quelque chose qui se serait rompu, un pot d'échappement par exemple.
 
Toutes ces précautions peuvent sembler superflues et exagérées. Mais une panne peut transformer des vacances de rêve en cauchemar. Bien entendu, un conducteur prévoyant s’abonne au CAA Québec, lequel vous dépannera un peu partout en Amérique grâce à ses affiliations avec les différents clubs automobiles tant dans les autres provinces canadiennes qu’aux États-Unis. 
 
Sur ce, bonnes vacances!