Vuzix sera le premier à lancer des smart glasses

Les Smart Glasses Vuzix M100  seront disponibles à moins de 500$ dès l'été 2013, soit un an avant Project Glass, les fameuses lunettes à réalité augmentée de Google. 

Les lunettes - un petit écran qui se place devant l'oeil avec une oreillette et trois boutons - fonctionnent en satellite du smartphone, via liaison Bluetooth.  Ceux qui l'ont testé expliquent que cela s'apparente à tenir un smartphone 4 pouces à bout de bras. Selon les fabricants, il a été conçu comme support et pour augmenter les fonctionnalités des smartphones et non pour remplacer un portable traditionnel. L'utilisateur peut passer des appels, regarder des photos et consulter ses mails, mais aussi accéder aux applications Android en passant soit par l'application sur le smartphone, soit en utilisant les boutons sur l'appareil pour lancer les applications sur l'écran. Les Smart Glasses ont une capacité de 8Go et sont aussi capables d'enregistrer des vidéos et de prendre des photos. Des applications spécialement conçues pour les lunettes sont en cours de développement.
 
Le Project Glass de Google a fait progresser l'intérêt pour cette forme de réalité augmentée ("Augmented Reality" en anglais). Et même si ce projet a plus attiré l'attention des médias depuis sa présentation début 2012, les lunettes  n'ont toujours pas été dévoilées aux développeurs d'applications, malgré leur date de lancement officiel, prévue en 2014. Même si les lunettes Google proposent beaucoup de fonctionnalités semblables à ceux du casque Vuzix, Google cherche à y intégrer la connectivité au cloud afin que les casques puissent finalement fonctionner en appareil autonome, sans smartphone.
 
Mais dans une interview récemment accordée à  IEEE Spectrum, Babak Parviz, chef du Google Glass project, a confié que les fonctionnalités de l'appareil ne sont pas encore fixées et a décrit le projet comme étant "en constante mutation", ce qui laisse penser que les lunettes de réalité augmentée en général, et tout particulièrement celles de Google, sont une solution pour un problème qui n'existe pas.