Perdre son emploi à cause d’une police de caractères

par Agence Science Presse le 9 novembre 2015
Un homme qui vide son bureau suite à un licenciement

Vous utilisez la police de caractères Calibri? Dans le domaine scientifique, elle pourrait vous coûter cher, à en croire une paléontologue britannique dont la demande de bourse aurait été rejetée... pour cette raison. Le Conseil de recherche sur la nature et l’environnement (NERC) a confirmé à la revue Nature qu’il rejetait régulièrement un petit nombre de demandes de bourses ou de subventions (4 %) pour cause de mauvaise police. Il n’a pas commenté sur le cas spécifique de Susannah Maidment, du Collège impérial de Londres, une chercheuse en début de carrière dont la bourse aurait fait la différence entre poursuivre son travail ou se retrouver au chômage. Les organismes qui choisissent cette approche — pas juste en Grande-Bretagne — le justifient par le désir de limiter la longueur des textes qu’un candidat peut atteindre dans sa description de projet, mais une méthode plus simple serait d’imposer un nombre limite de caractères, comme le fait un certain Twitter…