Passer au contenu principal.

7 régimes alimentaires plutôt étranges

Une femme qui boit un jus vert

Le temps des fêtes est maintenant chose du passé et beaucoup d'entre nous auront pris du poids pendant les fêtes. Il y en a qui n'en n'ont rien à cirer de faire osciller la balance à un niveau supérieur, mais d'autres voudront absolument éliminer ces kilos en trop. Pour ce faire, plusieurs se tourneront vers le gym alors que d'autre entameront un régime comme la diète cétogène, la diète paléolithique ou le régime méditerranéen. Mais dans l'histoire de la perte de poids, certaines méthodes avancées étaient plutôt bizarres. Voici 7 régimes alimentaires plutôt étranges.

via GIPHY

Le régime de Lord Byron

Poète romantique du 19e siècle, Byron était obsédé par son poids. Pour garder une taille de guêpe, il se nourrissait exclusivement de biscuits secs, d'eau gazeuse et de patates trempées dans le vinaigre de cidre. En plus, le gars dormait avec plusieurs couvertures de laine pour le faire transpirer comme un cochon. Ce gars-là devait être le fun dans un party...

via GIPHY

Le régime du ténia

Vers la fin des années 1800, on suggérait aux femmes qui désiraient perdre du poids d'ingérer des pilules contenant un oeuf de ténia, un parasite connu sous le nom de... ver solitaire. Après avoir éclos, ce charmant visiteur grandit à l'intérieur de son hôte en se nourrissant des éléments nutritifs ingérés par ce dernier. Quand la personne atteignait le poids désiré, on lui enlevait le ver. Comment ? L'une des méthodes consistait à tenir un bol de lait à proximité d'un orifice. Attiré par l'odeur, le parasite sort à l'extérieur afin de savoir ce qui se passe et c'est là qu'on le pogne... WTF ?

via GIPHY

Le régime à base de pilules d'arsenic

L'invention de la pilule amaigrissante ne dates pas d'hier, mais sa composition a évolué avec le temps. Une chance!  Au 19e siècle, beaucoup de pilules contenait de l'arsenic, du dinitrophénol et de la strychnine comme éléments actif, tous des poisons que personne ne mettrait consciemment dans la bouche aujourd'hui. Mais à l'époque, c'était écrit sur l'étiquette pis y'avait rien là.

via GIPHY

Le régime anti-sexuel

Parfois, ce n'est pas tant la méthode que les raisons derrières. Vers les années 1830, le pasteur presbytérien Sylvester Graham, voyant d'un mauvais oeil les plaisirs charnels, met au point un régime destiné à réduire l'appétit sexuel. Les gens devait se nourrir avec, et seulement, des plantes et de pain fait à partir de farine moulu maison toute en ne buvant que de l'eau. En plus, il fallait dormir sur des lits durs et ne pas prendre de bain chaud. Graham croyait qu'un tel régime stopperait la masturbation et les pensées impures. Bref, les origines du végétarisme viennent d'un gars qui ne voulait pas qu'on aille de fun. Dernière chose: c'est aussi l'inventeur du biscuit Graham, sauf qu''il n'y avait aucune trace de sucre dans sa recette. Surprenant.

via GIPHY

Le régime du style "Belle au bois dormant"

Mais bien sûr! Pourquoi manger quand on peut dormir, hein ? Cette idée de se mettre sous les draps au lieu d'à table à l'heure du repas a pris un essor au siècle dernier et l'un de ses pratiquants a été nulle autre qu'Elvis Presley, le king lui-même. Selon le journal The Independent,  dans les années 70, un docteur avait même convaincu Elvis de se plonger 5 jours dans le coma pour qu'il cesse de manger, ce qui est vraiment dangereux (dah!). Elvis fini par se réveiller en tombant de son lit et pris la décision éclairée de tenter une autre méthode.

via GIPHY

Le régime Prolinn

Ah les années 70! À cette époque, un médecin du nom de Roger Linn met au point un substitut de repas à boire qu'il nomme le Prolinn shake. Et vous ne devez ingérer rien d'autre que ça durant la durée du programme. Qu'est-ce qu'il y a dans ce fameux shake ? Des cornes d'animaux, des sabots, des tendons avec des arômes et couleurs artificielles, bref c'est comme boire une saucisse à hot dog. Des gens qui ont suivi cette diète ont par la suite souffert d'arythmies cardiaques et de malnutrition. En tout, plus de 60 personnes sont mortes suivant cette diète.

via GIPHY

Le régime HGC

Qu'est-ce que la HGC ? Aussi appelée gonadotrophine chorionique humaine (attention à votre mâchoire en le prononçant), il s'agit d'une hormone produite uniquement par les femmes enceinte et qu'on retrouve dans leur urine. En 1954, le médecin britannique Albert Simeons propose d'utilisé cette hormone pour perdre du poids. Il élabore ainsi un régime qui consiste à n'ingérer que 500 calories par jour en plus d'injection de cette hormone. Selon la théorie, la HGC induirait le cerveau en erreur en lui faisant croire que vous êtes enceinte (!) et changerait votre métabolisme et votre façon de traiter la nourriture. En fait, la prise en quantité de cette hormone est plutôt néfastes et n'aurait absolument aucun effet amaigrissant. Si vous perdez du poids, c'est que vous ingérez juste 500 calories par jour au lieu de 2 500...

via GIPHY

Vous cherchez une méthode de remise en forme originale ? Pourquoi ne pas vous entrainer comme un samouraï ?