Passer au contenu principal.

#brolove : un nouveau mouvement pour oser le dire

#brolove

Ok. #sujethyperserieux.

Il y a environ trois semaines, l'un des amis de l'humoriste Étienne Dano s'est suicidé.

Au cours de cette même journée, deux autres Québécois ont commis l'irréparable. Il y en a également eu trois la veille, et trois le lendemain. Aujourd'hui aussi.

Et si l'on faisait en sorte que ce soit différent demain?

Chaque jour, dans la province, en moyenne trois personnes s’enlèvent la vie. Selon l'Association québécoise de prévention du suicide, les trois quarts sont des hommes.

#brolove

Si je vous parle d'Étienne Dano, c'est parce qu'après le drame qui a bouleversé l'entourage de son chum, des dizaines de personnes ont rendu hommage au disparu sur Facebook. « Un mix de compliments, de beaux souvenirs, de "je t'aime"... juste du beau! », pour le citer.

Je ne sais pas si les morts nous voient, nous entendent, nous lisent... Chose certaine, ce jeune homme qui a décidé de mettre fin à ses jours aurait assurément apprécié recevoir cette immense vague d'amour de ses proches lorsqu'il était encore parmi nous. Et il n'est assurément pas le seul.

C'est la réflexion qu'a eu Étienne, et c'est ce qui l'a motivé à lancer, le plus humblement du monde, le mouvement #brolove.

L'initiative de l'humoriste a été saluée et partagée par de nombreux internautes. Plusieurs d'entre eux ont emboîté le pas.

Notre collègue Phil Branch, entre autres, a mis en ligne une photo de lui en compagnie de quatre de ses « boys », agrémentée de sentiments que trop peu de gens - surtout les hommes - osent exprimer.

C'est l'idée du mouvement.

Emboîtez le pas

Aujourd'hui, les gars, si vous laissiez tomber les GIFs humoristiques, les insultes amicales et les likes impersonnels, et que vous embarquiez dans le mouvement?

Quelques mots sincères, une image symbolique et le hashtag #brolove suffiront pour faire passer le message.

N'attendez pas que ceux que vous aimez ne soient plus là pour leur faire savoir à quel point ils sont estimés. Faire ce genre de témoignage, ce n'est pas un signe de faiblesse ni de fragilité. Vous ne commencerez pas à verser des larmes en regardant Titanic, et n'ayez pas peur, vous n'aurez pas soudainement envie d'aller cueillir des fleurs si ça ne vous est jamais arrivé. Vous resterez un gars, un vrai «boys», un humain, et je vous parie ma chemise que le geste sera apprécié par ceux que vous interpellerez.

Si vous avez besoin d'aide (pour vous ou pour un de vos proches), contactez le 1-866-APPELLE.

Parler, ça fait du bien. Se dire qu'on s'aime aussi.

#brolove

#brolove

unsplash.com/Lerone Pieters


Tu aimeras aussi:

 

ES-TU UN VRAI FAN DE DWAYNE «THE ROCK» JOHNSON?          ES-TU UN VRAI FAN DE BIÈRE?
 
ÊTES-VOUS UN VRAI GAMER?