Passer au contenu principal.

Découvrons les plantes carnivores québécoises!

par Gaël Corboz
Les fameuses plantes carnivores de Mario Bros.

Bientôt, la neige aura disparu. Le printemps sera installé pour vrai et les sols de la province reverdiront et refleuriront pour le plus grand plaisirs des jardiniers et horticulteurs. On connait tous plusieurs fleurs et plantes qui poussent aux alentours, mais saviez-vous que le Québec a ses propres plantes carnivores ? Des 500 espèces dans le monde, 15 se retrouvent dans la province, divisées en 4 grandes familles. Lesquelles ? Vous verrez! Découvrons les plantes carnivores québécoises!

via GIPHY

Famille des Utriculaires

Plus de la moitié des espèces (8) présentent dans la province appartiennent à ce groupe. Ce sont des plantes carnivores de types aquatiques qui vivent dans les millieux humides comme les marais, les tourbières, les rivages et autre cours d'eau au débit lent. Voici l'espèce nommé utriculaire cornue, vivant dans les marécages:

Image de l'urticulaire cornue, une variété du Québec

@peupleloup via Espace pour la vie

Mais bonne chance pour les voir en train d'avaler quelque choses! Premièrement, le piège des plantes de ce groupe est sous l'eau. Elle utilise un effet de succion pour aspirer sa proie microscopique, le tout en 1/460e de seconde. Trois d'entre elles, l'utriculaire pourpre, l'utriculaire à "fruits cachés" et l'utriculaire à bosses font parties des plantes rares du Québec et sont susceptibles d'être menacés.

Image de l'utriculaire pourpre, aussi connue sous le nom de utriculaire à fleurs purpurines.

New England Wild Flower Society

Image de l'utriculaire à fruits cachés, aussi connue sous le nom d'utriculaire à scapes géminés

aquaportail

Image de l'utriculaire à bosses

Peter M. Dziuk/Minnesota Wildflowers

Pour en apprendre plus et pour connaitre les autres variétés d'utriculaires, cliquez ici!

Famille des Grassettes

Ces plantes tirent leur nom de l'aspect graisseux et collant de leurs feuilles. Il y en deux types dans la province, la grassette vulgaire et la grassette velue. Les deux forment des rosettes de feuilles ainsi que de petites fleurs violettes. 

Image de la grassette vulgaire qui pousse un peu partout au Québec.

visoflora

Leur piège est un classique. Les insectes qui se posent sur ses feuilles se retrouvent englués. Plus il se débat, plus l'animal s'enlise alors que les glandes à la surface de la feuilles commence à dissoudre et digérer l'animal en sécrétant des enzymes.

Image de la grassette velue, présente dans le nord de la province à partir du lac Mistassini.

Matt Goff/Sitka Nature

Pour en savoir plus sur les grassettes de la province, c'est ici!

Famille des Droséras

Ce groupe compte 4 représentants dans la province: la droséra d'Angleterre, la droséra à feuilles rondes, la droséra intermédiaire et la droséra à feuilles linéaires. Du lot, la dernière fait partie des plantes rares du Québec: 

Image de la droséra à feuilles linéaires. Contrairement aux autres, celle-ci croît dans un milieu plutôt alcalin.

New England Wild Flower Society

Ce sont des plantes qui ont un mécanisme de capture qu'on dit actif. En effet, la plante effectue un mouvement pour capturer sa proie, alors que les autres tendent un piège passif. Recouverte de poil et d'une substance gluante, les insectes qui s'y frottent reste englués. Mais la digestion ne fonctionne que dans la partie centrale de la feuille. C'est alors que les poils s'activent et transportent progressivement la proie vers le centre. «Fascinant!» dirait Charles Tisseyre. Ci-bas, une droséra d'Angleterre.

Image de la droséra d'Angleterre qu'on trouvent dans les tourbières de l'Est du Québec.

Wikipédia

Pour connaitre les autres variétés et en apprendre plus sur les droséras, c'est ici!

Famille des Sarracénies

La sarracénie pourpre, connue aussi sous les noms petits cochons, oreille de cochon ou herbe-crapaud, est la seule réprésentante de l'espèce au Québec. C'est aussi l'emblème floral de la province de Terre-Neuve-et-Labrador. 

Image d'une feuille de sarracénie pourpre.

florelaurentienne.com

Leur feuilles en vase récoltent l'eau de pluie en plus de servir de pièges. La plante attire les insectes avec sa coloration vive et son nectars. L'intérieur est divisé en 5 zones, toutes jouant un rôle crucial dans la capture afin d'attirer et de retenir les proies qui finissent par se noyer dans l'eau.  

Image de la sarracénie pourpre avec une proie qui flotte en son centre

Wikipédia

Pour en savoir plus sur cette plante, c'est ici!

via GIPHY

Donc, quand vous irez vous promener en nature, regardez où vous mettez les pieds, surtout si vous pilotez un VTT en exosquelettes...


Tu aimeras aussi:

 

ELLE FAIT FEU SUR SON CONJOINT PARCE QU'IL RONFLAIT TROP FORT          UNE FEMME DE 21 ANS SE COUPE LA MAIN AVEC UNE SCIE CIRCULAIRE POUR TOUCHER UNE FORTUNE
 
LE GAGNANT D'UN GROS LOT SE DÉGUISE EN MÉCHANT DU FILM SCREAM POUR ALLER RÉCLAMER SON CHÈQUE