Passer au contenu principal.

Les joueurs de «La vie après»

Le joueur de hockey Steve Bégin avec l'uniforme des Canadiens de Montréal.

Dans la série documentaire La vie aprèsDaniel Savoie, alias Patrice Lemieux, rencontre six joueurs retraités de la LNH afin de découvrir ce que vivent les hockeyeurs après la gloire et les réflecteurs de la grande ligue. Si certains ont fait la transition en douceur, d'autres ont eu de la difficulté à s'adapter à leur nouvelle vie. Qui sont-ils ? Voici les joueurs de «La vie après».

via GIPHY

1. Steve Bégin

Pas le plus vite, pas le plus grand, pas le plus agile, mais toujours la pédale dans le tapis. Ancien des Foreurs de Val D'or, Steve Bégin avait un coeur gros comme la lune, ce qui lui a permis d'être repêché au 40e rang par les Flames de Calgary en 1996. Au cours de sa carrière de 524 matchs, il a amassé 56 buts, 52 passes et 561 minutes de punition avec les Flames, les Canadiens de Montréal, les Stars de Dallas, les Bruins de Boston et les Predators de Nashville.  Il prend sa retraite en 2014, ce qu'il lui a permis de retourner sur les bancs d'école pour obtenir son diplôme d'études secondaires.  

La carte de hockey Upper Deck 2005-2006 de Steve Begin

COMC

2. Daniel Brière

Ex-vedette des Voltigeurs de Drummondville dans la LHJMQ, Daniel Brière fut un choix de première ronde des Coyotes de Phoenix en 1996. Malgré sa petite stature, son talent crève les yeux. Il obtient sa meilleure saison en 2006-2007 où il accumule 95 points avec les Sabres de Buffalo. En 973 matchs dans la LNH avec les Coyotes, les Sabres, les Canadiens et l'Avalanche du Colorado, il amasse 307 buts et 389 passes et fut nommé MVP du match des étoiles de 2006-2007. Aujourd'hui vice-président des Mariners du Maine dans la ECHL, il vise un poste de direction dans la LNH dans un avenir rapproché. 

La carte de hockey Fleer Ultra 2005-2006 de Daniel Brière.

COMC

3. Pascal Dupuis

Jamais repêché malgré une dernière saison de 50 buts dans la LHJMQ avec les Cataractes de Shawinigan, Pascal Dupuis rejoint les rangs du Wild du Minnesota à titre d'agent libre en 2000. Il enfile ensuite l'uniforme des Rangers de New York et des défunts Trashers d'Atlanta avant de se faire une niche à Pittsburgh aux côté de Sidney Crosby, remportant la coupe Stanley à deux occasions au cours des 9 saisons passés avec les Penguins. Malheureusement, une embolie pulmonaire met fin prématurément à sa carrière en 2015 après 871 matchs. 

La carte de hockey O-Pee-Chee 2010-2011 de Pascal Dupuis

penguins-hockey-cards.com

4. Maxime Talbot

Modeste choix de 8e ronde des Penguins de Pittsburgh en 2002, alors qu'il portait les couleurs des Olympiques de Hull, Maxime «Mad Max» Talbot connait ses heures de gloire lors du 7e match de la finale de 2009 alors qu'il marque deux fois, donc le but gagnant, permettant à ses Penguins de remporter la coupe Stanley aux dépens des Red Wings de Detroit. Reconnu pour sa fougue et sa passion, il joue trois saisons dans la KHL avant d'accrocher ses patins. Il s'est récemment joint à l'équipe de RDS et coanimera l'émission Max et Bruno avec Bruno Gervais.

Carte de hockey O-Pee-Chee 2011-2012 de Maxime Talbot

penguins-hockey-cards.com

5. Bruno Gervais

Reconnu comme un défenseur robuste, Bruno Gervais est choisi par les Islanders de New York en 6e ronde du repêchage de 2003. L'ancien capitaine du Titan d'Acadie-Bathurst dispute 418 matchs dans la LNH avec les Isles et les Flyers de Philadelphie, amassant 87 points et 182 minutes de punition. La transition du hockey vers le monde des médias s'est fait très rapidement pour Bruno. Analyste à RDS depuis 2017, il co-animera Max et Bruno avec son grand ami Maxime Talbot en octobre prochain. 

Carte de hockey Upper Deck 2005-2006 de Bruno Gervais

kronozio

6. Stéphane Matteau

Durant les 16 saisons qu'il a passé dans la LNH, Stéphane Matteau a porté les couleurs des Flames, des Blackhawks de Chicago, des Blues de St-Louis, les Sharks de San Jose et les Panthers de la Floride. Mais c'est avec les Rangers de New York qu'il marqua le but qui élimina les Devils du New Jersey de Martin Brodeur en 2e prolongation lors de la finale de la conférence des séries de 1994, année où il souleva la coupe Stanley. La carrière et l'après-carrière de Stéphane furent ponctuées d'épreuves personnelles comme la dépression et l'alcoolisme, mais il a su se relevé.  

Carte de hockey Upper Deck 1994-1995 de Stéphane Matteau.

kronozio

Vous en découvrirez plus encore sur ses 6 ex-joueurs de la LNH en regardant La vie après les mercredis à 19h sur Z! 

 

Hey, mais avant de finir l'article ... fais-donc le quiz afin de voir si t'es un VRAI FAN de hockey