Passer au contenu principal.

Quelques histoires bizarres racontées par des déménageurs

Des déménageurs déplacent un meuble sous le regard de deux clientes.

Le 1er juillet arrive et on sait tous ce qui s'en vient: les rues bloquées par des camions de 20 pieds, les sofas jammés dans les escaliers en colimaçon, les livreurs de pizzas et les dépanneurs qui font des affaires d'or...bref, la tradition du jour du déménagement battra son plein! Si on entend parfois des clients se plaindre de leurs déménageurs, le contraire est aussi vrai. Car le métier est dur et tous les déménagements ne se ressemblent pas. Oh que non. Voici quelques histoires bizarres racontées par des déménageurs.

via GIPHY

Notes: toutes les histoires proviennent de cette page Reddit

Un problème de roches

BernieSander raconte: "On nous a demandé de commencer par la chambre du plus jeune, un garçon de 12 ans collectionneur de roche. Et des roches, il y en avait partout, mais pas de belles pierres semi-précieuses là, on parle de roches quelconques, de gravier, de bouts d'asphaltes de ciment, d'argile, des petits et des grosses, partout sur le plancher. Il y avait un petit sentier qui menait de la porte au lit au placard, rempli de roches lui aussi. Dans le tas, on en a trouvé deux si grosses qu'y'a fallu deux personnes pour les sortir. Au final, on a dû pelleter plusieurs centaines de livres de roches dans le camion."

via GIPHY

Doux Jésus

McVeeth raconte: "Une dame avait le nom de Jésus d'écrit au marqueur permanent sur tout ce qui se trouvait dans sa maison. Et je veux dire tout: murs, meubles, électroménagers, tout. Je ne pouvais pas sortir de là assez vite à mon goût."

via GIPHY

Une chambre pas comme les autres

No_penguinsinalaska raconte: "Une famille de quatre personnes qui déménageait dans le même complexe appartement. Nous arrivons sur les lieux et on voit que l'appartement de la famille est un taudis. Comme si on n'y avait pas fait le ménage depuis des années. L'odeur était insoutenable et on devait s'arrêter souvent pour reprendre notre souffle. À la fin, quand on croyait enfin avoir terminé, le père vient nous voir en disant qu'il restait une pièce à vider, celle-ci fermée par une serrure électronique à combinaison. L'homme l'ouvre et à l'intérieur se trouve de superbes poupées d'environ 6 pieds de haut aux détails minutieusement fait. Et la pièce était immaculée de propreté."

via GIPHY

Mais qui a ça chez lui ?

Un redditeur raconte: " Notre client demeurait dans un véritable manoir. L'un des meubles qu'on avait à déménager était une table de salon vitrée de 15 pieds de longs. On l'emballe complétement dans du carton pour la protéger. En la mettant dans le camion, je ne sais pas comment, elle s'est renversée sur le sol. On était certain de l'avoir cassé et le client aussi. Il était hors de lui et on voyait déjà la facture arriver sur le bureau de notre boss. En arrivant à destination, on ouvre le carton contenant la table pour constater les dégâts. La table est intacte et le client se met à nous rire dans la face, fier de nous avoir foutu la chienne. Sa table avait été faite sur mesure avec une vitre pare-balles et n'avait bien sûr, aucune égratignure."

via GIPHY

Jamais sans mon sofa

ButtTusler raconte: "On emballe les affaires de cette dame la veille et le lendemain, on la déménage dans son nouvel appartement. Sur place, on se rend compte que le sofa n'entre pas dans l'ascenseur. On essaye alors par les escaliers, mais le résultat est le même. À ce moment, la dame déclare que si elle ne peut avoir de sofa, elle ne veut pas vivre dans son nouveau logis. On a dû tout remballer et ramener à destination."

via GIPHY

FUYEZ!

Gonzostewie raconte: " Un homme nous avait formellement interdit l'accès à une pièce de son sous-sol. Elle était équipée d'une serrure électronique à combinaison. Bref, alors qu'on finissait de mettre ses affaires dans le camion, il a dû quitter pour s'occuper de quelque chose au bureau de son agent immobilier. En faisant un dernier tour pour s'assurer de n'avoir rien oublié, une collègue entra dans la pièce interdite voyant que la porte était restée ouverte...et elle sorti de la maison en criant de sacrer notre camp au plus vite.  On est tous allé voir et je ne peux décrire autrement la pièce qu'un donjon de tueur en série. Des dizaines de couteaux sur un mur, un bloc de boucher de la taille d'une humain, des toiles de plastique partout et un bain tâché dans un coin. Pas de toilette, juste un bain. On s'est pitché en dehors de la maison. P.S.: On a averti notre boss en revenant et celui-ci a dit qu'il allait prévenir la police, mais on était trop jeune et trop effrayé pour faire le suivi de l'histoire."

via GIPHY

Si vous déménagez cette année, c'est un bon moment pour redécorer votre intérieur. Et IKEA a justement eu une idée qui vous intéressera!

Ailleurs sur le web